9 choses cruciales pouvant entraîner un déséquilibre hormonal

Bien que la glande thyroïde soit minuscule, elle contrôle de nombreux processus (dont le métabolisme) dans notre corps. Lorsqu’elle ne fonctionne pas correctement, elle peut produire plus ou moins d’hormones que le corps n’en a besoin. Dans les deux cas, des changements désagréables peuvent survenir: fluctuation soudaine du poids, sautes d’humeur, problèmes de peau et même cancer du sein.

Nous avons donc décidé de parler de certaines mauvaises habitudes qui peuvent affecter notre thyroïde.

  1. Vous avez trop de stress dans votre vie.

Le stress affecte tous vos systèmes, y compris le système endocrinien, dans notre corps. Si vous êtes dans un état de tension constante, votre thyroïde cesse de fonctionner correctement et produit trop ou trop peu d’hormones. Si vous avez déjà eu des problèmes de thyroïde, le stress peut entraîner des attaques de panique ou une perte de mémoire à long terme. Le manque de sommeil et le travail stressant font également partie des facteurs de risque.

Un mode de vie trépidant nous rend constamment nerveux. Pour réduire les risques, nous vous recommandons de dormir suffisamment, de marcher beaucoup et de faire des exercices. Dans certains cas, il est préférable de faire appel à un psychologue: il vous aidera à faire face aux situations stressantes.

  1. Vous ne consommez pas assez de graisses.

Lorsque nous voulons commencer à suivre un régime, nous devons savoir quels produits nous devons arrêter de manger. Un régime pauvre en graisse vous aidera à perdre du poids, mais de nombreuses personnes cessent de consommer non seulement les mauvaises graisses, mais également les bonnes, qui sont extrêmement importantes pour notre cerveau et notre thyroïde.

On trouve des graisses utiles dans l’huile d’olive et de lin, les œufs, les produits laitiers, la viande, le poisson et le germe de blé. Il vaut mieux ne pas arrêter de manger ces produits. Dans ce cas, votre alimentation vous aidera à obtenir des résultats positifs et votre corps sera en bonne santé.

  1. Vous mangez trop de produits à base de soja.

Le soja contient beaucoup de micro-éléments utiles, de vitamines, et peut même remplacer des produits d’origine animale. Mais il n’est pas recommandé de consommer trop de produits à base de soja, car ils ont un effet antithyroïdien : ils ralentissent le travail de la thyroïde. Lorsque nous mangeons beaucoup de produits à base de soja, la thyroïde absorbe moins d’iode, ce qui est vraiment important pour le bon fonctionnement de la thyroïde.

Comment pouvons-nous éviter ce problème? Réduisez la quantité de produits à base de soja que vous mangiez et ajoutez plus de produits contenant de l’iode: légumes, baies, fruits et fruits de mer. La canneberge, les crevettes, les moules, les calmars et les poissons de mer sont les meilleurs amis de votre thyroïde.

  1. Vous mangez trop de légumes crucifères.

Des scientifiques de l’Oregon State University ont découvert que les légumes crucifères bruts affectent le travail de la thyroïde. Il n’est pas recommandé de manger beaucoup de chou, de navets et de radis, surtout si vous souffrez d’une carence en iode.

Le fait est que ces produits contiennent des glucosinolates, qui contiennent de l’azote et du soufre (c’est pourquoi ces légumes sont légèrement amers.) Lorsque ces éléments pénètrent dans notre corps, ils affectent notre thyroïde et peuvent même causer un goitre. Mieux vaut manger des légumes comme les betteraves, les tomates et le céleri.

  1. Fumer

Fumer n’affecte pas seulement nos poumons. Différentes études montrent que c’est également mauvais pour la thyroïde. Le tabac laisse, selon un processus lent, la thyroïde produire de plus en plus d’hormones responsables de l’hyperthyroïdie.

De plus, la fumée contient des toxines et il faut 6 jours à notre corps pour les éliminer. Pendant ces jours, la quantité d’iode dans la thyroïde diminue. Le niveau d’hormones thyroïdiennes dans votre sang augmente et le travail de la thyroïde s’aggrave.

  1. Vous consommez trop de produits contenant de la caféine.

C’est bien si votre journée commence par une tasse de café. Mais ce n’est pas une bonne idée de le boire trop souvent. Le café et le thé fort contiennent de la caféine qui augmente la quantité de cortisol dans le corps. Cette hormone de stress affecte la thyroïde et notre métabolisme se détériore.

Les scientifiques se disputent encore sur la quantité de café qui n’affectera pas notre santé: elle varie entre 2 et 6 tasses par jour. 150 gr de café en grains contiennent de 110 à 160 mg de caféine (en fonction du type de café). N’oubliez pas que des produits comme le chocolat, le coca cola et les boissons énergisantes contiennent également de la caféine.

  1. Vous mangez des aliments à indice glycémique élevé.

L’indice glycémique est un classement des aliments glucidiques en fonction de leur effet immédiat sur la glycémie. Un indice glycémique élevé signifie que le processus de dégradation est trop rapide. Il est important de faire attention à ce que vous mangiez pour garder votre thyroïde en bonne santé.

Les produits à haute glycémie sont les sucreries, les pâtisseries, les pâtes et le riz blanc. Ces aliments contiennent une quantité énorme de glucides et influent sur le processus d’absorption de l’iode. La carence en iode entraîne des problèmes de thyroïde. Bien sûr, il est presque impossible de cesser de consommer des produits à indice glycémique élevé, mais vous pouvez en réduire la quantité dans votre alimentation.

  1. Vous consommez du beurre et de la margarine.

Les gens qui aiment le beurre devraient faire très attention. Ce produit est sur la liste des aliments riches en cholestérol. Le cholestérol affecte l’équilibre lipidique et le travail de la thyroïde. Malgré ce fait, il n’est pas recommandé d’arrêter de manger des aliments contenant des graisses animales. Par exemple, le beurre est la source de sélénium et de vitamine D et il est possible de contrôler la quantité de beurre que vous mangiez.

Quant à la margarine, il vaut mieux éviter ce produit. Il est fabriqué à partir de gras trans, qui endommagent nos systèmes endocrinien et cardiovasculaire et conduisent à l’obésité.

  1. l’abus d’alcool

L’alcool est capable d’augmenter ou de diminuer les sécrétions pancréatiques. Les deux cas affectent le corps: les femmes commencent à avoir des problèmes menstruels et les hommes commencent à avoir une faible libido. Les problèmes thyroïdiens ont également un impact négatif sur le système nerveux végétatif et peuvent entraîner des tremblements, une tachycardie, des troubles intestinaux, des sautes d’humeur et d’autres symptômes désagréables.

Si votre thyroïde ne fonctionne pas correctement et produit un excès d’hormones, le processus de synthèse de la déshydrogénase ralentit. L’impact de l’alcool sur le corps augmente donc.

POUR CONTINUER À VOIR LA PAGE SUIVANTE (CLIQUER SUR LE BUTTON CI-DESSOUS)

advertising
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

SanteAcademy © 2018

To Top